LEONARDO DA VINCI. DISEGNARE IL FUTURO

CULTURE ET TRADITION
-
LÉONARD DE VINCI. DESSINER L’AVENIR
Par Enrica Pagella, Francesco Paolo Di Teodoro, Paola Salvi
Turin, Musée Royaux, 15 avril - 14 juillet


Plus de cinquante pièces exposées pour raconter les recherches de Léonard de Vinci à travers les dessins, entre science et art.


L’itinéraire est centré sur les autographes de Léonard conservés à la Bibliothèque royale de Turin regroupant treize dessins achetés par le roi Charles-Albert en 1840 ainsi que le célèbre Codex sur le vol des oiseaux, don de Théodore Sabchnikoff au roi Umberto I en 1893. Un ensemble extraordinaire d’œuvres datant de la période entre 1480 et 1515, dont les sujets et l’inspiration sont différents mais qui toutes documentent l’activité de Léonard depuis sa jeunesse jusqu’à sa pleine maturité. Certains dessins sont liés à des œuvres célèbres du maître : les nus pour la Bataille d’Anghiari, les chevaux pour les monuments Sforza et Trivulzio, l’extraordinaire recherche pour l’ange de la Vierge aux rochers connu sous le nom de Visage d’une jeune femme. Outre l’unicum, sera également exposé le célébrissime Portrait d’un vieil homme, estimé être l’Autoportrait de Léonard. Pour restituer au travail de Léonard tout sens, son origine et sa particularité, la genèse des dessins turinois est proposée dans son rapport avec des expériences similaires d’autres artistes, à travers l’exposition d’œuvres de grands maîtres, des florentins Andrea del Verrocchio à Pollaiolo, aux lombards Bramante et Boltraffio, en passant par Michel-Ange et Raphaël.


L’itinéraire prévoit plusieurs sections avec tout autant de possibilités de clés de lecture de l’œuvre du maître et des expériences de tous les artistes de la Renaissance : l’héritage de l’art ancien ; l’exploration de l’anatomie et des proportions du corps humain ; la comparaison entre l’art et la poésie ; l’autoportrait ; l’étude des visages et le défi de la représentation des émotions. Pour finir, les études sur le vol, l’architecture et un sujet jusque là inexploré : “Léonard et le Piémont” avec des citations des lieux contenues dans les ouvrages de Léonard et qui a, comme dessin catalyseur, la feuille du Code Atlantique avec le Naviglio d’Ivrea. Cette exposition est l’occasion pour l’Università degli Studi de Turin, de proposer une étude interdisciplinaire inspirée à l’universalité de Léonard et intitulée “Pioneers. Explorateurs de l’inconnu, de Léonard jusqu’à aujourd’hui”. Un programme public qui, sur la base des dessins exposés, en approfondit les thèmes tout en se proposant comme une plateforme d’échanges entre le public et les chercheurs pour créer, autour de l’exposition, un espace inédit de participation, dialogue et expérimentation.


L’exposition est réalisée en collaboration avec Région Piémont, la municipalité de Turin, l’Università degli Studi de Turin, le Politecnico de Turin, et s’inscrit dans le cadre des initiatives financées par le Comité pour les Célébrations du 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci du Ministère pour les Biens et les Activités Culturelles.

Web: mostraleonardo.it

Contacts
Piazzetta Reale, 1, 10122, Torino (TO)

45.0728921, 7.6861683

Du 15/04/2019 jusqu'au 14/07/2019

    Se trouve à