Vallées de Lanzo, Ceronda et Casternone

A quelques kilomètres de Torino, le superbe territoire des Vallées de Lanzo englobe 3 vallées authentiques : la Vallée de Viù, la Vallée d’Ala et la Vallée Grande.
A celles-ci viennent s’ajouter les Vallées Ceronda et Casternone au sud et les Vallées Tesso et Malone au nord.
Leur proximité et la nature intacte du paysage de ces vallées en fit la destination idéale de l’aristocratie au cours du XIXe et du XXe siècle, comme en témoignent les élégantes villas liberty.
Aujourd’hui, ces vallées sont une destination touristique appréciée par les familles et les mordus de sport outdoor, et notamment de trekking, escalade, cyclisme sur route et ski alpin.
De nombreuses propositions outdoor accessibles à tous ont été élaborées dans le cadre du projet « Montagne pour tous ». Tous ceux qui recherchent le silence et la spiritualité pourront rejoindre à pied les nombreux sanctuaires de montagne de ces vallées, dont Saint-Ignazio, Madonna del Ciavanìs, Marsaglia, Sainte-Cristina ou emprunter les Chemins du Saint-Suaire à la découverte des importantes représentations du Saint-Suaire qui parsèment le territoire de Lanzo à Balme à Ceres.
Les produits typiques les plus connus des vallées sont la Tome, les gressins et les torcetti, et nombreux sont les producteurs alimentaires d’excellence du territoire entre exploitations agricoles, fromagers et laboratoires.
Parmi les trois vallées, la Vallée Grande, située dans les Alpes Grées est la plus au nord. Entourée par le groupe des Levannes, la vallée s’étend de Ceres jusqu’à Forno Alpi Graie, hameau de Groscavallo, en traversant les territoires de Chialamberto et de Cantoira.
La Vallée d’Ala est la vallée du milieu, la plus raide, la plus étroite et la plus sauvage. Elle conserve une grande variété d’habitats alpins depuis les forêts de châtaigniers, hêtres et mélèzes, les territoires rocheux de Balme, jusqu’au Pian della Mussa à 1 750 m d’altitude, surmonté par d’imposants glaciers.
La Vallée de Viù, le plus au sud, se caractérise par la présence de deux lacs, Lac de Malciaussia et Lac de la Rossa, et d’une Digue, située à 2 718 m d’altitude, représentant ainsi le plus haut barrage d’Europe. Elle est dominée par le Rocciamelone et par le « géant endormi » du Mont Lera.
Les 6 communes de Fiano, Givoletto, La Cassa, Val della Torre, Vallo Torinese et Varisella formant le territoire des Vallées Ceronda et Casternone, conservent des églises de différentes époques ainsi que des sanctuaires, parfois accessibles uniquement à pied, mais comptent également des chemins de pèlerinage et religieux, de nombreux musées et écomusées, des fresques ou des architectures importantes. Chaque village conserve ses propres traditions commémorées à travers des évènements pittoresques en costumes colorés, et il n’est pas rare d’entendre parler le patois aux anciennes racines franco-provençales.
La Vallée Tesso prend son nom des deux bras du fleuve du même nom qui traverse les communes de Coassolo Torinese et Monastero di Lanzo. La Vallée Malone coïncide avec l’amphithéâtre morainique que surmonte Corio, la seule commune de cette vallée dont le nom provient du fleuve qui la traverse.
De nombreuses activités artisanales ont été pratiquées sur ce territoire, comme le travail de la pierre, des minéraux ou encore le tissage du chanvre et du coton.
La tradition de la villégiature a connu sa saison d’or entre la fin du XIXe siècle et les premières années du siècle dernier.


Plus d'informations : www.turismovallidilanzo.it